Le marché de connaissances

Lors du stage, un temps sera consacré à un grand marché de connaissances. Chaque stagiaire est invité·e à présenter ce qu’elle ou il connait et surtout ce qu’elle ou il a envie de nous faire découvrir.

Oui, mais que présenter, me direz-vous ? Pas d’inquiétude ! Au début, tout le monde a l’impression de ne pas savoir quoi proposer… Les connaissances ou savoir-faire peuvent être très variés. L’idéal étant que votre atelier soit rapide (15 minutes grand maximum) et qu’il concerne un petit nombre de personnes à la fois (1 à 4 personnes maximum). Voici quelques exemples de stands :

  • apprendre à faire des animaux/chapeaux/bateaux/avions en papier (Ah ! la fameuse cocotte !)exemple marche feuilleateliers
  • faire découvrir des jeux/apprendre à déplacer des pions aux échecs…
  • apprendre quelques mots dans une langue étrangère…
  • apprendre à dessiner des rosaces…
  • apprendre à faire des bracelets / coudre / tricoter…
  • apprendre des raccourcis clavier à l’ordinateur ou bidouillage informatique
  • apprendre une astuce culinaire pour un plat, une préparation…
  • apprendre à se servir d’un outil manuel, ancien ou récent…
  • apprendre des astuces de jardinage
  • faire découvrir une appli smart-phone et apprendre à l’utiliser…
  • apprendre des petits rythmes de percussion/jouer de la musique avec des bouteilles…
  • apprendre à faire tourner un ballon sur son doigt…
  • apprendre un tour de magie

exemple marche plan

Une fois l’idée trouvée, vous pouvez remplir une fiche d'inscription. Ensuite, il suffit de réfléchir à son matériel (attention, il faut penser à l’apporter), trouver un nom à son stand et préparer une affiche de présentation lisible de loin sur laquelle sont indiqués la durée de l’atelier (5 à 15 minutes maximum), le nombre de participants maximum nécessaires pour que le stand fonctionne et si le stand est “Kids friendly” (s’il peut accueillir des enfants de stagiaires). On doit aussi penser à préparer un feu rouge/vert (qui indiquera facilement aux receveurs que le stand est plein ou qu’il reste de la place). En effet, on n’accueille pas tous les stagiaires à son stand… Pour finir, il faut penser à la validation : que doit faire le receveur pour valider l’acquisition de la connaissance ?

exemple marche atelier1exemple marche atelier2

L’objectif du marché de connaissances, ce n’est pas uniquement la connaissance en elle-même, c’est aussi et surtout, le fait de participer à un moment de partage vraiment très agréable et de vivre, à échelle réelle, ce que l’on peut proposer à nos élèves dans une classe ou une école. Et donc, pour participer activement au marché de connaissances, il faut avoir quelque chose à transmettre : on est successivement “passeur” et “receveur”. En effet, le marché de connaissances s’effectue en 3 temps, c'est-à-dire 3 marchés de 45 minutes : le tiers des participants sont “passeurs” et les deux autres tiers sont “receveurs” et on change au bout du temps imparti.

Si vous cherchez une idée pour ce marché, pas de panique ! On trouve toujours, lors d’échanges informels, un·e ancien·ne pour aider à révéler les richesses qui dorment en nous ! Ne pas hésiter pas à me solliciter !

 Isabelle QUIMBETZ

Commentaire des habitués : 

"Pour moi, le marché de connaissances au stage c'est le moyen de trouver mon cadeau pour le marché de Noël." Cédric 

Ce site, au service du mouvement ICEM34 - pédagogie Freinet, en est à sa troisième évolution (voir : Histoire du site).

Site réalisé par Cédric Serres et Pierre Cieutat, dessins et logo  par Lois René, bandeau par Cécile Dumas.

Contacter les administrateurs

Site réalisé sous Joomla à l'aide de Template creator (merci Cédric) et hébergé chez OVH
Association ICEM34 - association loi de 1901 enregistrée à la préfecture de l'Hérault